Le contenu de cette page est destiné seulement aux professionnels de santé.

Etes-vous un professionnel de santé ?

You are now visiting Wellspect global website. To view the North American website please click here click here

X

Eviter les infections

Bien que le sondage intermittent vous permette d'éviter les infections urinaires, elles peuvent parfois être la conséquence regrettable de ce procédé. Toutefois, si vous êtes soigneux et utilisez le matériel adéquat, le risque peut être minimisé. Règles à respecter pour éviter les infections urinaires:
how to avoid infections washing hands full width

Hygiène

Lavez-vous les mains avant chaque sondage. L'appareil génital peut être lavé au savon doux une fois par jour mais n'oubliez pas que des lavages intempestifs risquent de détruire les « bonnes » bactéries naturelles et la muqueuse, qui contribuent à lutter contre l'infection. Évitez de toucher le corps de la sonde au risque de contaminer sa surface. Certaines sondes, comme LoFric Primo, sont pourvues d'un guide d'insertion ou d'une poignée stérile qui vous permettent de manipuler la sonde sans la toucher.

Videz complètement et régulièrement votre vessie

Un excès d'urine est souvent une cause d'infection. Prenez votre temps lorsque vous effectuez le sondage. Retirez la sonde progressivement pour vous assurer que votre vessie est vide.

Il est important que votre sonde ait une longueur adéquate ; les sondes trop courtes risquent de laisser des urines résiduelles, augmentant ainsi le risque d'infection urinaire. Pour vous assurer que la sonde possède une longueur suffisante, demandez conseil à votre médecin ou à votre infirmière.

Votre spécialiste vous indiquera la fréquence à laquelle pratiquer le sondage chaque jour. En général, il faut uriner 4 à 6 fois par jour à intervalles réguliers. Si vous éliminez plus de 400 ml d'urine chaque fois, cela signifie que vous attendez trop longtemps. Des essais cliniques ont indiqué qu'un volume important d'urine dans la vessie augmentait le risque d'infection urinaire.

Evitez les frictions

Votre urètre et votre vessie présentent une muqueuse naturelle qui empêche les bactéries nuisibles de proliférer. En protégeant cette muqueuse, vous minimisez le risque d'infection. Les sondes hydrophiles LoFric sont pourvues d'un revêtement qui capte et retient l'eau. La sonde est ainsi très glissante, évitant les frictions, et toute lésion de la muqueuse urétrale, à la fois à l'insertion et au retrait. Toutes les sondes hydrophiles ne sont pas identiques, adressez-vous à votre médecin ou votre infirmière afin de choisir la mieux adaptée.

Buvez abondamment

En buvant 1½ à 2 litres par jour, vous contribuez à éliminer des bactéries néfastes et à prévenir les infections urinaires.

Prévenir des infections urinaires avec notre application STOP UTI*

Vous utilisez des sondes urinaires et vous souffrez d’infections urinaires (UTI*) ? Vous trouverez ici des pratiques et enseignements pour prévenir des infections urinaires.

Que pouvez-vous faire ? Nous avons créé une application qui délivre des conseils préventifs. Elle est faite pour ceux qui souhaiteraient en savoir plus sur le sondage intermittent en général et comment prévenir de façon spécifique les infections urinaires.

Faites l’évaluation STOP UTI* et recevez vos propres recommandations personnelles, personnalisées, pour prévenir des infections urinaires, ou améliorez vos connaissances sur le sujet avec des faits et des ressources utiles.

Evitez les infections urinaires et téléchargez l’application STOP UTI* !

L’application est conçue par Wellspect HealthCare en coopération avec l’EAUN** et les recommandations sont basées sur le guide de l’EAUN.

* UTI : terme en anglais
**Association Européenne des Infirmiers en Urologie

Partager