Le contenu de cette page est destiné seulement aux professionnels de santé.

Etes-vous un professionnel de santé ?

You are now visiting Wellspect global website. To view the North American website please click here click here

X

Incontinence

L'incontinence urinaire entraîne une fuite involontaire des urines en raison de la perte de contrôle de la vessie. Les personnes touchées évitent souvent de demander de l'aide par gêne. Ainsi, l’affection reste parfois non traitée. C'est regrettable puisque la cause sous-jacente peut souvent être soignée et le traitement peut grandement améliorer la qualité de vie. Les symptômes et la gravité de l'incontinence urinaire varient des fuites occasionnelles lorsque vous toussez ou éternuez, aux besoins urgents d'uriner qui sont tellement soudains et forts que vous n'arrivez pas aux toilettes à temps. Il existe différents types d'incontinence. Les plus communs sont l'incontinence à l'effort, l'impériosité et l'incontinence par regorgement.

L'incontinence à l'effort

Elle consiste en la perte d'urine lorsque vous exercez une pression - un effort - sur votre vessie en toussant, éternuant, riant, portant ou soulevant un objet lourd. L'incontinence à l'effort se produit lorsque le muscle du sphincter et/ou le plancher pelvien de la vessie est affaibli. Chez les femmes, elle peut être causée par des changements physiques liés à une grossesse, un accouchement ou la ménopause. Chez les hommes, l'ablation de la prostate peut entraîner ce type d'incontinence. Le traitement dépend de la gravité des symptômes. Il peut varier de simples conseils et de la rééducation périnéale au traitement pharmaceutique et à la chirurgie.

L'incontinence impérieuse ou impériosité

Elle consiste en une envie soudaine et intense d'uriner, suivie d'une perte involontaire d'urine. Le muscle de votre vessie se contracte, vous alertant qu'il vous reste à peine quelques secondes à une minute pour aller aux toilettes. Avec l'impériosité, vous pouvez avoir besoin d'uriner souvent, notamment la nuit. Ce type d'incontinence peut être causé par des infections urinaires, des irritations de la vessie (pharmaceutiques, alimentaires, etc.), une rétention urinaire, des problèmes intestinaux, la maladie de Parkinson, la maladie d'Alzheimer, un accident vasculaire cérébral ou des lésions du système nerveux associées à une sclérose en plaques. Si la cause est inconnue, on parle également de vessie hyperactive. Le traitement dépend de la gravité des symptômes. Il peut varier de simples conseils et de la rééducation au traitement pharmaceutique, au sondage et à la chirurgie. Généralement, la combinaison de traitements est plus efficace.

L'incontinence par regorgement

Si vous avez des fuites fréquentes ou constantes, vous souffrez peut-être d'incontinence par regorgement, qui est une incapacité à vider votre vessie. Parfois vous pouvez avoir l'impression de ne pas avoir complètement vidé votre vessie. Lorsque vous essayez d'uriner, vous produisez seulement un faible jet d'urine. Ce type d'incontinence peut se présenter chez des personnes ayant une vessie endommagée, un urètre bloqué ou des lésions nerveuses liées au diabète, et, chez les hommes, à des problèmes de prostate. Le traitement dépend de la gravité des symptômes. Il peut varier du sondage, de simples conseils et de la rééducation au traitement pharmaceutique et à la chirurgie. Généralement, la combinaison de traitements est plus efficace.

L'incontinence mixte

Si vous présentez des symptômes de plusieurs types d'incontinences urinaires, comme l'incontinence à l'effort et l'incontinence impérieuse, il s'agit d'une incontinence mixte. 

Il existe d'autres types d'incontinence moins fréquents:

  • Incontinence fonctionnelle. Les personnes âgées ou personnes invalides peuvent souffrir d'incontinence uniquement parce que des troubles moteurs ou mentaux les empêchent d'aller aux toilettes à temps. Par exemple, une personne souffrant d'arthrite sévère peut être dans l'incapacité de déboutonner son pantalon assez rapidement.
  • Incontinence totale. Ce terme est parfois utilisé pour décrire la fuite permanente d'urine, jour et nuit, ou la fuite périodique incontrôlable de larges volumes d'urine. Dans ce cas, la vessie n'a pas de capacité de stockage. Certaines personnes présentent ce type d'incontinence car elles sont nées avec une anomalie anatomique. Elle peut être le résultat de lésions médullaires ou de l'appareil urinaire ou d'un abouchement anormal (fistule) entre la vessie et une structure adjacente comme le vagin. Le traitement dépend de la gravité des symptômes. Il peut varier du sondage, de simples conseils et de la rééducation au traitement pharmaceutique et à la chirurgie. Généralement, les traitements sont combinés.
     
Partager