Le contenu de cette page est destiné seulement aux professionnels de santé.

Etes-vous un professionnel de santé ?

You are now visiting Wellspect global website. To view the North American website please click here click here

X

How to increase compliance in transanal irrigation (TAI)

One of the biggest issues with transanal irrigation (TAI) is that many users quit too early – before the therapy had a chance to be effective.

Once established this therapy shows great result. It’s not a quick fix, but a process, and both patients and healthcare professionals need to be aware of that when starting with TAI.

We asked two experts to share their views on how to increase compliance in TAI.
Gabriele Bazzocchi full width

Download speaker presentations here

Download speaker presentations here

Guiseppe Preziosi

Les conclusions de Guiseppe Preziosi pour optimiser le respect du traitement sont les suivantes :

  • Sélectionnez vos patients avec soin et concentrez-vous sur la manière de les engager et de les entraîner.
  • Le traitement doit être adapté à chaque individu en termes de fréquence, de quantité d'eau, de volume du ballonnet, etc.
  • Il est important de choisir le bon appareil, celui qui s'adapte le mieux au patient et qui permet une individualisation du traitement.
  • Pour remplir les conditions ci-dessus, un appareil favorisant la surveillance des progrès est une aide considérable.
Gabriele Bazzocchi

Gabriele Bazzocchi se concentre sur la science à l'origine de l'irrigation transanale ; les mouvements et la pression péristaltiques. Il montre les résultats de ses expériences, mesurant la pression du côlon durant l'irrigation transanale ainsi que la pression de l'eau et la pression du ballonnet dans certaines conditions. Cette étude était une comparaison des marques Qufora, Peristeen et Navina.


Voici en résumé les résultats de Gabriele Bazzocchi :

  • Toutes les techniques d'irrigation transanale ne sont pas exactement comparables en termes de mécanisme, de sécurité et d'efficacité.
  • Lors de l'irrigation transanale, le côlon doit être hermétique à l'eau et à l'air. Ainsi, chez les patients qui ne contrôlent pas leur sphincter, la sonde doit être équipée d'un ballonnet.
  • Parmi les appareils équipés d'une pompe manuelle, la principale différence en termes de sécurité est la présence d'une valve sur le bouchon de la poche de stockage de l'eau. Cette valve s'ouvre lorsque la pression dépasse des valeurs potentiellement dangereuses pour le côlon. 
  • Une pompe électronique garantit un flux d'air faible et constant permettant au ballonnet d'atteindre la bonne taille avec une plus faible pression interne, ce qui offre une plus grande adaptabilité. C'est le moyen le plus sûr de gonfler le ballonnet de la sonde lors le l'irrigation transanale chez les patients atteints de lésions médullaires.
  • Un appareil électronique est également précis et indépendant des caractéristiques de pompage manuel, offrant ainsi de meilleures chances de prévenir toute utilisation incorrecte du système d'irrigation.
Partager